Qu'est-ce que l'AIPR ?

L’AIPR ou Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux, est depuis le 1er Janvier 2018, une certification obligatoire pour le personnel intervenant à proximité des réseaux.

Chaque année, plus de cent mille accidents ont lieu lors d’interventions à proximité de réseaux.

Ces accidents peuvent occasionner d’importants désagréments comme : des arrêts de chantiers, des interruptions de services publics, des perturbations de la circulation, voire même, dans les cas les plus graves, des dommages pouvant être mortels.

Face à ce constat, des mesures ont été prises pour s’assurer que le personnel intervenant sur les chantiers à proximité des réseaux disposait des compétences nécessaires pour agir en toute sécurité.

L’AIPR c’est donc une certification que doit détenir le personnel intervenant à proximité des réseaux pour attester de ses compétences.

Il existe trois types d’AIPR délivrées selon le profils des intervenants :

L’AIPR Opérateur, il s'agit des ouvriers intervenant directement lors de travaux à proximité des réseaux

L’AIPR Encadrant, il s’agit des salariés intervenant dans la phase de préparation administrative et technique des travaux.

L’AIPR Concepteur, il s’agit des personnes intervenant dans la préparation ou le suivi des projets de travaux.

WATURA propose des formations pour ces trois profils au format digital.

Modalité de l’examen en ligne AIPR
En tant que centre d’examen d’AIPR, WATURA est habilité à inscrire des candidats à l’examen en ligne permettant la délivrance de la certification AIPR.

Mais comment se déroule cette épreuve ?
Il s’agit d’un test en ligne se déroulant sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire. Le déroulement du test est surveillé à distance par WATURA.

Pour les profils encadrant et concepteur, il contient 40 questions. Le nombre de question est réduit à 30 pour le profil opérateur.
Le test est de type QCM à point négatif, c’est-à-dire que les réponse fausses font perdre des points alors prudence !
Ainsi chaque réponse correcte vaut + 2 points tandis que les réponses fausses valent - 1 points. Attention ! certaines questions sont « prioritaires » et valent - 5 points en cas de mauvaise réponse.

Pour valider l’examen, il faut obtenir :
Un score minimal de 48 points (le score maximal possible étant de 80 points) pour réussir à l'examen "concepteur" ou "encadrant" :
Un Score minimal de 36 points (le score maximal possible étant de 60 points) pour réussir à l'examen "opérateur"

Des aménagements sont possibles pour les candidats qui auraient des difficultés de lecture des QCM.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !